L'inspiration d'une décoration intemporelle

L’art de la vannerie s’invite dans la décoration d’intérieure. Du panier de Grand-Maman aux « Hosig di » des Amérindiens

La trace d’une vie simple

En Europe, la vannerie possède le pouvoir de nous replonger dans la chaleur d’un rayon de soleil, en Provence ou ailleurs. Elle a le goût des marchés dans les petits villages aux murs de pierres, le souvenir d’une Grand-mère qui va faire les courses ou d’un Grand père qui va chercher des bûches avec son panier pour alimenter le foyer de la vieille cheminée.  Aussi rustique que rassurant, le panier en osier est la trace d’une vie simple qui nous replonge dans nos souvenirs. Ramasser des pommes, partir à la pêche, les objets de vannerie accompagnaient le quotidien. Il y a une forme de vie dans la vannerie, comme si ces objets d’un autre temps s’adressaient à nos sens. Ça brille et ça prend la lumière, ça craque, ça frotte, ça résiste. Au premier regard on reconnait la trace du temps, la patine leur donne encore plus de valeur en renforçant la douce nostalgie d’une époque que l’on imagine plus essentielle. La vannerie c’est en quelque sorte le témoignage d’une époque où les objets duraient, le rappel de l’existence d’un « temps analogique » d’avant la consommation de masse et du plastique.

L’autre décoration d’intérieure

Il existe aujourd’hui en France des artisans qui continuent à proposer une vannerie de qualité, facilement accessible, qu’il s’agisse d’objets pour décorer vos lieux ou remplir une fonction pratique, vous trouverez aisément un site marchand qui vous proposera de bons produits. Pour cela, nous n’avons aucune valeur ajoutée.
On a vu ici et là quelques objets décoratifs inspirés fabriqués en Asie ou en Afrique. On en trouve de beaux exemplaires chez Sarah Lavoine qui connait un grand succès en déclinant son bayadère bleu blanc noir, emblématique et efficace pour flatter son intérieur et envoyer un code social précis et bien identifié. Au BHV Le Marais aussi, ou aux Galeries Lafayette, vous trouverez des paniers à couvercle marocains du studio de création Absolument Maison, chez AMPM ou chez Interior.
 Latitude n’a pas pour vocation de vous proposer ce que vous pourrez trouver aisément ici et là.
La décoration proposée par Latitude a pour ambition de proposer des produits décoratifs uniques et intemporels que vous trouverez difficilement ailleurs. Cela présente l’avantage majeur de vous éviter d’entendre « Ah, j’adore, j’ai le même à la maison, mais ça fait un bout de temps que j’ai mis la main dessus, on en trouve un peu partout maintenant » .
Vous le savez, si vous êtes une cliente de Latitude paris, Il y a peu de risque que vous entendiez cela lors de vos prochains dîners. 
La marque s’adresse à celles et ceux qui cherchent à façonner leur intérieur avec une décoration pointue, avec une touche ethnique, design et singulière.

 

Latitude Paris, les idées déco pour un printemps coloré

Allez jeter un œil attentif du côté de chez Latitude Paris.

Vous vous laisserez surement embarquer dans les traces de leurs voyages sous toutes les Latitudes, avec des objets de décoration que l’on ne trouve pas partout. Vous y trouverez des idées déco et des objets décoratifs fabriqués à la main qui ne vous rappelleront peut-être pas vos grands-parents ou vos vacances à la campagne mais qui animeront certainement chez vous la sensation d’une découverte exotique, le sentiment d’évasion et l’ouverture à un monde qui ,depuis un an, reste clos. Voyager au travers d’objets d’art et de décoration élégants et uniques reste possible et si vous ne pouvez pas encore rejoindre les contrées lointaines, Latitude Paris vous propose de vous en livrer une petite parcelle chez vous pour embellir vos murs, décorer une enfilade, couvrir vos sols.

Leur collection de vannerie décorative nous fait changer de continent pour aller côtoyer les l’héritages des peuples premiers, les amérindiens et plus particulièrement les amérindiens d’Amérique centrale. Ces peuples de la forêt qui ont résisté aux invasions espagnoles du XVème siècle conservent la mémoire des savoir-faire anciens en continuant à produire un artisanat décoratif totalement exceptionnel, que l’on pourrait sans exagérer qualifier d’œuvre d’art.

 Les indiens Wounaans sont très réputés pour la finesse de leur artisanat et en particulier pour le tressage et le tissage de leur vannerie traditionnelle. C’est un des piliers de leur culture. Latitude vous en propose un échantillon avec sa nouvelle « Collection Werrengue ».

Le nom de la collection est inspiré par le nom de ce palmier endémique d’Amérique centrale, le Werregue.  Tordons un peu ce mot, ajoutons-y un N et l’affaire est faite, la collection vient de trouver son nom. « La collection Werrengue » réunit des pièces de vanneries ornementales et décoratives, une fine sélection d’objets décoratifs qui trouverait aisément sa place dans une galerie d’art.

 

Une décoration intemporelle, des produits hérités des premiers âges

Si vous craquez pour une pièce de vannerie décorative de la Collection Werrengue, sachez que vous serez en possession d’un objet d’art, totalement unique et porteur d’une histoire dont les premières lignes ont été ancrées à la plume à partir de 1515, lorsque les Espagnols commencèrent à convoiter le territoire Choco pour y installer des mines.

5 siècles plus tard, Le peuple autochtone Wounaan ne comptait plus 9 066 personnes (Chiffre du recensement de 2005 du Département national de statistique / DANE) répartis dans les villages de la forêt du Darien sur la côte pacifique ouest de la Colombie, auxquels s’ajoutent les Wounaans du sud-ouest du Panama, la partie sud de de cette même forêt.

La communauté Wounaan continue à produire, encore aujourd’hui et en quantités très limitées, une vannerie fabriquée avec la fibre d’un palmier local mesurant 12 mètres de haut, le Werregue, distribué du Costa Rica au Panama et le long du versant Pacifique de la Colombie et de l'Équateur.

Les fruits du Werregue sont comestibles et ses graines sont utilisées pour la fabrication de bijoux.

Le travail de la fibre est extrêmement minutieux et la fabrication d’un panier de vannerie Werregue nécessite en moyenne 30 jours pour les plus petites pièces, jusqu’à un an pour les pièces monumentales.

A la différence des sacs souples et solides destinés à transporter le manioc, ou aux tamis servant à faire la farine de manioc, les vases et paniers Wounaans ont été conçus pour transporter l’eau, nécessitant un tissage très fin et très dense pour garantir l’étanchéité. C’est un savoir-faire unique en Colombie. Les motifs qui ornent ces vases, paniers et corbeilles sont des marqueurs identitaires qui s’inspirent des mythes et légendes Wounaans.
On y retrouve des formes géométriques qui ressemblent aux peintures corporelles et aux tatouages dont la symbolique s’affranchit des 64 langues et des 300 variantes dialectiques que l’on trouve encore chez les différentes ethnies amérindiennes d’Amérique centrale.
Un langage commun pour exprimer le rapport à l’univers, une symbolique géométrique que Pythagore ou Platon ont théorisé en occident, y voyant la clé de compréhension des éléments.
Il est notable que les formes ornementales géométriques de la vannerie Wounaan portent les traces des civilisations précolombiennes.
Doucement les ornements décoratifs ont évolué et on a vu apparaitre des représentations moins symboliques, figurant une représentation de la nature, oiseaux animaux et autres éléments formant l’environnement des indiens. Chaque pièce est unique comme un tableau, une œuvre d’art en 3 dimensions qui dépasse le simple statut d’objet déco tendance.

 

Des tinctoriaux naturels

La couleur qui permet de créer les motifs est obtenue avec des tinctoriaux naturels issus des tanins et pigments des graines, plantes et écorces vernaculaires.
On trouve par exemple l’Achiot (Bixa Orellana) également connu des amérindiens de Guyane française sous le nom de Roucou pour obtenir les tons rouges orangés. Les plantes de la famille des Rubiacées donnent une couleur jaune, le noir profond est obtenu avec le jus de « Genipa americana » connu sous le nom de Jagua.
Notons que des initiatives de conservation des savoirs se développent en Europe et que certains designers textile et créateurs et créatrices, telle que Marie Labarelle qui travaille avec talent et engagement à la création de collections de vêtements et de textiles écologiques et éthique (vous pouvez aller visiter le compte instagram de Marie @marielabarelle et son site www.marie-labarelle.com, vous y trouverez des pièces inouïes).
 Revenons aux pièces de la collection Werrengue pour aborder le mode de tissage.

Les Hosig di, probablement la plus belle vannerie du monde

 

Les paniers et vases Wounaans sont appelés des Hosig di. La fabrication de ses paniers repose sur un savoir-faire méticuleux. Les feuilles du werregue sont collectées par les hommes, uniquement pendant les phases de lune croissante pour assurer la solidité des fibres. Le travail se fait à deux et la collecte est mesurée et limitée aux plus grandes feuilles. Les petites sont préservées pour assurer le développement durable du palmier. Le respect de l’environnement est un élément essentiel pour les Wounaans qui considèrent que la conservation de la nature est un devoir et un hommage à l’esprit de leurs ancêtres.

 

Les tiges de palmier sont ensuite ouvertes pour en extraire les fibres qui seront façonnées par les femmes en longues bandes de différentes largeurs, chacune ayant sa fonction, les plus fines serviront à ligaturer les bords. Le travail se fait assis au sol, la partie basse enserrée entre les orteils, mises en tension pour être entrelacées avec une impressionnante dextérité par friction entre les mains selon la technique dite de « Spirale et du rouleau ». C’est une technique dont on retrouve des traces attestées en Égypte entre 1000 et 800 ans avant JC.

 

 

Les fibres sont ensuite lavées, blanchies pour enlever la couleur verte, puis séchées et teintes avec des tinctoriaux naturels ; pour certaines nuances de noir, les fibres sont enduites avec de la boue et enterrées jusqu’à 48 heures pour obtenir la profondeur de noir souhaité. Elles sont ensuite de nouveau séchées en plein soleil pour extraire toute trace d’humidité.
Ce n’est qu’après ce long processus de préparation que la fibre peut enfin être tissée, chaque segment enroulé étant ligaturé avec une aiguille pour assurer une extrême fermeté aux paniers. C’est un travail d’une grande minutie qui peut prendre jusqu’à un an pour les plus grandes pièces. Lorsque la pièce est terminée, les femmes de la communauté disent qu’elles y ont mis « Une partie de leur âme ».
Les motifs sont obtenus par les changements de couleur des fibres.
Les femmes les plus âgées de la communauté, les plus expérimentées, sont en charge de la fabrication de la structure globale, les plus jeunes sont chargées de la finition.  

La vente de la vannerie représente la source principale de revenus pour les familles Wounaans, mais la valeur de cette production ne se résume pas à l’aspect mercantile et matériel.


Perpétuer la tradition de cette vannerie est une façon de faire vivre l’héritage des anciens, c’est un élément fondamental de la conservation de la culture Wounaan.
Nous voici donc revenus à la notion d’héritage, de mémoire et de nature, nous avons voyagé du village de votre enfance aux denses forêts tropicales d’Amérique centrale, des paniers en osier de Grand-Maman aux Hosig di des amérindiens. C’est la magie d’un objet, pour autant qu’il porte une histoire.

Vous comprendrez surement la raison qui nous conduit à affirmer que Latitude Paris propose une décoration unique avec des produits de haute qualité. Les architectes d’intérieur et les particuliers, fans de déco qui cherchent des objets décoratifs uniques, des pièces de collection réalisées à la main par des artisans, pour décorer des appartements ou des villas d’exception ont l’embarras du choix. Les produits qui ont une âme s’accommodent aux intérieurs classiques comme aux intérieurs contemporains. Qu’il s’agisse de décorer une maison de vacances ou une résidence principale, les matières naturelles et les couleurs réchauffent les intérieurs, les lignes et les formes géométriques donnent une dynamique aux espaces.  
La collection Werrengue est en route pour l’Europe. Vous la découvrirez bientôt sur le eshop www.latitude.paris.